la ruche Yaëlle

Identification :  Ruche 5

Nom : Yaëlle

Nom et couleur de la reine : Artémis

Date du parrainage : 1 juin 2021 - 31 mai 2022


la vie de la colonie

Bonjour Pauline, Dorian et Yaëlle,

 

Vous êtes devenu récemment Famille Marraine d'une de nos ruches, enchantés !

Nous, Fabien l'apiculteur et Carole sa femme apicultrice en devenir, allons

orchestrer ce parrainage pour qu'il vous soit des plus agréable à vivre sur cette saison apicole 2021/2022.

 

Le rucher parrainage, nous l'avons choisi dans un cadre bien particulier, la zone humide de Langazel à Trémaouezan.

Riche de végétations variées, c'est un cadre unique pour y installer un rucher, et c'est d'ailleurs la première chose qu'à fait le grand père de Fabien en devenant propriétaire de ce terrain : créer un espace idéalement orienté, protégé du vent, comportant assez de nourriture potentielle pour y accueillir ses premières ruches. Il est toujours en place depuis maintenant 30 années passées...

 

Fabien exerce lui depuis déjà une dizaine d'années, réellement, car il a toujours baigné dans l'apiculture, mais c'est la deuxième année où, aidé par sa femme à l'écriture et, pour l'occasion, auprès des abeilles, que nous nous lançons dans cette belle aventure qu'est le parrainage de ruche.

Nous restons bien évidemment ouverts tout au long de cette aventure ensemble, à toutes remarques constructives, idées potentielles, questions de tous ordres, pour progresser dans cette démarche de collaboration avec vous.

Mardi 1er juin 2021 - grand soleil - 27 degrés

 

Floraisons : Ronces, légumineuse, troènes, ...

 

"A la sainte Clotilde, de fleur en buisson, abeille butine à foison."  

 

Commençons par le commencement, voici une ruche !

Certaines ruches n'ont qu'un corps de ruche, c'est que la colonie qu'elles contiennent sont un peu faible, ou viennent d'être installées dans une ruche afin de prendre de l'ampleur.

D'autres comporte une hausse, comme sur le schéma explicatif, ce sont des colonies fortes qui ont besoin de place supplémentaires car trop à l'étroit dans le corps de ruche. Elles vont alors stocker des réserve de miel en hauteur pour libérer de la place pour la ponte de la reine de la ruche.

D'autres comporte deux hausses, voir plus. Les premières colonies à passer à deux hausses seront les plus productives en terme de rendement de miel.

Prochaine étape : Qui habite la ruche?