La Ruche de léontine

Identification :  Ruche n°9

Nom: La Ruche de Léontine

Nom et couleur de la reine :

Date du parrainage : 16/07/2020

Bonjour Julie et Léontine,

 

Vous êtes devenues récemment Marraines d'une de nos ruches, enchantés !

Nous, Fabien l'apiculteur et Carole sa femme apicultrice en devenir, allons

orchestrer ce parrainage pour qu'il vous soit des plus agréable à vivre sur cette saison apicole 2020/2021.

 

Le rucher parrainage, nous l'avons choisi dans un cadre bien particulier, la zone humide de Langazel à Trémaouezan.

Riche de végétations variées, c'est un cadre unique pour y préparer des visites de rucher, telle que la votre prochainement !

Vous pourrez y être accompagnées de quelques uns/unes de vos proches (merci de nous contacter une fois le nombre de personnes invitées défini, afin que nous validions la faisabilité du groupe, nous indiquons un nombre moyen de 5/6 personnes maximum, les enfants sont les bienvenus et nous leur organiserons une visite sécurisée loin des vraies abeilles, mais comme s'il y étaient...

 

Dates disponibles pour la visite, après midi de 14h à 17h, selon la météo : 

(message de validation de la date 48h avant le jour choisi)

Printemps 2021

                         

Tout d'abord, qu'est ce qu'une ruche ?

 

Une ruche est la maison des abeilles pour toute l'année, du 1er janvier au 31 décembre. Seulement, la ruche a plusieurs étages selon la saison.

On commence par le plus simple : l'hiver, la ruche est composée d'un sol (l'entrée de vol), de 4 murs (le corps de ruche) et d'un toit (le couvre cadre et le toit). Dans la ruche, il y a 10 cadres de ruche, comme 10 murs avec un peu d'espace entre chacun pour laisser se promener les abeilles entre chaque mur. On peut les soulever de la ruche pour voir les abeilles dessus mais on est obligés de toujours remettre les 10 cadres avant de remettre le toit.

Sur les 10 cadres l'hiver, il y a environ 20 000 abeilles qui se promènent et des réserves de miel pour que toutes puissent manger jusqu'au printemps.

 

À partir du printemps, les abeilles sortent chercher le nectar des fleurs pour le ramener à la ruche et le transformer en miel. La reine commence à pondre des bébés dans les alvéoles des cadres où il n'y a pas de miel encore.

Pour faire un peu plus de place, on ajoute d'abord une hausse, où les abeilles vont pouvoir venir mettre plus de miel sans empêcher la reine de trouver de                                                                                                                                                                              la place dans le corps de la ruche pour pondre ses œufs (1500 œufs par jour !)

                                                                                                                                                                            S'il faut encore de la place car les abeilles travaillent beaucoup, on peut                                                                                                                                                                              ajouter encore des hausses pour leur faire encore de la place.

                                                                                                                                                                            Votre ruche à elle eu besoin d'une hausse depuis le mois de mai.

Qui habite dans la ruche?

 

Les ouvrières  : L’abeille est un insecte qui vit au sein d’une colonie où tout le monde à un travail à faire, dès la naissance. Dans les ruches, les abeilles filles (qu'on appelle les ouvrières) construisent

des rayons de cire (constitués de milliers d’alvéoles) pour y stocker du miel et du pollen de fleurs.

Les ouvrières vont aussi chercher le nectar des fleurs jusqu'à 3 kilomètres autour de la ruche.

Et enfin, elles s'occupent de donner à manger à la reine et font le ménage dans la ruche.

On dit que les abeilles, ça pique. Une abeille pique, c'est vrai, mais que si on la coince sans faire

exprès, où si on l'embête. La piqûre fera un bouton qui sera rouge et chaud, mais ça fait juste un peu mal comme quand on se pique avec une épine. L'abeille ne viendra pas exprès piquer vous si vous êtes dans le jardin ou en train de vous promener.

 

La Reine : Il ne peut y avoir que une seule reine dans une ruche, pas deux. La reine n'est pas la

cheffe de la ruche, elle ne commande pas les autres abeilles. Son seul rôle est de pondre des œufs toute sa vie. Une reine vit 2 ou 3 ans. Une abeille vit soit tout l'été (2 mois) , soit tout l'hiver (6 mois)

 

Les mâles : Il y a aussi des garçons dans la ruche, on les appelle aussi les "faux bourdons" car ils

sont plus gros que les abeilles fille. Ils sont dans la ruche juste pour faire des bébés à la reine, ils ne

sortent pas sur les fleurs. Ils ne volent presque pas. Ils ne font pas de miel mais en mange.

Qu'est ce que c'est cet insecte ?

 

À toi Léontine, avec l'aide de papa et/ou maman, essaie de retrouver le nom de tous ces insectes et surtout, après ce qu'on vient d'expliquer, ne te trompe pas sur l'abeille hein !

 

1 :

2 :

3 :

4 :

5 :

6 :

7 :

8 :

9 :

10 :

Comment on reconnait la reine parmi toutes les abeilles ?

 

Souvent les apiculteurs cherchent les reines dans leurs ruches.

Pourquoi? Pour savoir quelle année elles sont nées.

Comme les reines ne vivent pas longtemps, il est important de savoir quand elles sont devenues vieilles et qu'elles risquent de partir de la ruche.

 

Comme il y a beaucoup d'abeilles dans la ruche, si on trouve la reine, il ne faut pas la perdre des yeux et tenter de l'attraper pour lui mettre un petit point de peinture sur le dos, afin de savoir son année de naissance.

 

Pour les reines nées dans une année qui finit par un 0 ou un 5, comme en 2010, 2015 et 2020, la couleur c'est bleu.

En 2014 et 2019 , c'était vert

En 2013 et 2018 c'était rouge

En 2012 et 2017 c'était jaune

En 2011 et 2016 c'était blanc

 

De quelle couleur étaient les reines nées la même année que toi Léontine?

Avez vous trouvé un prénom pour cette jolie reine au dos bleu?

La Ruche de Léontine

 

Sur le Rucher Parrainage, il y a 12 ruches.

Une ruche est surmontée de 3 hausses,

Deux ruches sont surmontées de 2 hausses

Trois ruches sont surmontées de 1 hausse

Six ruches n'ont pas de hausses.

 

La ruche de Léontine fait donc partie des ruches productives de cette année, elle a deux hausses, qu'est ce que cela signifie?

Les ouvrières de la colonie sont en grande forme et assez nombreuses pour rapporter beaucoup de nectar dans la ruche. Il leur faut donc de la place pour le stocker. Et comme la reine a besoin de pondre ses œufs tous les jours, il lui faut aussi de la place.

Comme on ne peut pas pousser les murs de la ruche, il faut créer de l'espace par le haut.

La reine ayant été contrainte à rester dans le bas de la ruche (le corps de ruche) lors de l'installation de la grille à reine et de la première hausse, elle ne peux donc pas monter elle pondre ses œufs en haut dans les hausses.

Elle pond ses œufs dans le corps de ruche et ce sont les ouvrières qui montent à travers la grille avec leurs pattes arrières pleines de nectar, pour le déposer dans les hausses. C'est ce miel là que nous récoltons sachant qu'elles auront toujours assez de réserves prévues dans le corps de ruche.

J - 6 avant la visite

 

Ce qu'il faut mettre dans votre sac pour venir au rucher :

- Une paire de bottes pour chacun de vous.

- Le mieux est de porter un haut à manches longues et un jean sous le blanc de travail que nous vous prêterons. Cela ajoute une couche supplémentaire entre l'abeille et votre corps.

- Le terrain n'étant pas un lieu public clos, mais un lieu ouvert privé, le port du masque n'y est pas obligatoire. Nous vous laissons le choix de l'apporter avec vous ou pas, sachant que nous tiendrons les distances barrières avant et après l'initiation, et que, lors du port de la tenue d'apiculture, il peut être compliqué de le garder sachant que vous porterez déjà un "masque" sur la tête.

 

Pour accéder au terrain, il vous suffira de vous diriger, en venant du bourg de Trémaouezan, vers Kerudalar et juste avant l'entrée du lieu dit, il y a un panneau qui vous indique de tourner à droite sur un petit chemin caillouteux pour accéder au parking de la zone humide de Langazel.

Arrivés sur le parking au bout du chemin, nous vous attendrons à l'entrée du terrain qui se trouve à gauche de la barrière qui empêche tout véhicule de progresser plus loin sur le chemin.

Au cas où, vous pourrez nous contacter au 06 30 50 02 32 (Fabien) ou au 06 18 86 08 39 (Carole).

Nous vous contacterons le vendredi 4 septembre pour faire le point sur la météo prévue et valider ensemble la possibilité d’effectuer la visite dimanche.

De la pluie ou des températures trop fraîches seraient des contraintes à la tenue de la visite, d'où un risque d'annulation mais la météo est avec nous !

On vous dit à très vite alors ! Pour toutes questions, n'hésitez pas !

Samedi 19 septembre - pluvieux - 17 degrés

 

Une longue absence par ici, mais beaucoup de travail sur les mois d'août et de septembre, comme tous les ans.

 

Récoltes, mises en pots, livraisons, préparation du planning 2020/2021...

Et la nouveauté de cette année, visites des ruchers et préparation des premiers colis à envoyer aux marraines et parrains de cette saison.

 

Le vôtre sera récupéré par le postier dès lundi matin, n'hésitez pas à nous en confirmer sa réception  les jours suivant par un petit mail, et nous avons hâte de savoir ce que vous en penserez !

 

Le travail sur les ruchers est moins intense depuis la rentrée, les colonies se préparant à rentrer en hivernage, la ponte est terminée, les équipes se réduisent au fil des jours pour ne garder qu'une colonie forte et en nombre adapté à la taille de la ruche, afin d'y garder une température constante à cœur, et des réserves en quantité suffisante pour toutes.

 

Nous espérons que vous vous portez bien malgré les conditions actuelles. Heureusement, l'été indien était au rendez vous jusqu’à hier,  place à la pluie pour les jours à venir!

Mercredi 13 janvier - couvert - 9 degrés

 

Il n'est pas encore trop tard : Meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

 

Nous espérons que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d'année !

Pour nous, ce fut un mois de décembre dense et riche en préparatifs, les vacances de noël ayant fait du bien à notre petite famille.

 

Nos esprits sont déjà bien tournés vers cette nouvelle année et les projets qui en sont liés, en espérant qu'ils ne soient pas de nouveau perturbés par des restrictions sanitaires strictes, cela nous l'apprendrons dans les jours à venir.

Pour l'instant, nous profitons de la fraicheur hivernale pour organiser notre agenda et revoir avec vous les disponibilités qui pourraient convenir pour une visite de rucher.

 

Les ruches elles sont en "mode veille" jusqu'au retour du printemps.

Nous avons hâte de voir si les abeilles ont passé l'hiver sereinement et sans encombres.

 

 A très bientôt pour des nouvelles de vos filleules !

Jeudi 1er avril 2021 - ensoleillé - 26 degrés 

 

Après 5 mois sans passages, il nous tardait de revoir nos abeilles.

Le début du printemps étant pour le moins très généreux en soleil et chaleur, le temps de la Visite de Printemps était tout annoncé.

 

De très nombreuses abeilles m'accueillent à l'ouverture, les premiers cadres levés sont entièrement garnis de nectar frais, de pollen et de quelques réserves de miel de l'année dernière non consommé.

Plus j'avance vers le centre, plus je trouve du couvain fermé, entouré de larves et d’œufs pondus du jour ou de la veille.

Problème : il n'y a plus une seule alvéole vide, les abeilles travaillant trop bien et ramenant trop de nectar, empêchant la reine de trouver des cellules vides pour y pondre ses œufs... La colonie ne peut donc pas s’agrandir en l'état.

Je décide d'ajouter un un cadre neuf sur lesquels les abeilles vont pouvoir travailler et créer des alvéoles vides. De plus, j'ajoute la première hausse de l'année, afin que les abeilles puissent plutôt monter leurs réserves de miel à l'étage, et que les cellules de la ruche restent disponible pour la ponte de la reine.

 

Une très belle colonie que celle ci, très prometteuse pour la miellée de printemps !

Samedi 1er mai - 18 degrés - ensoleillé

 

Ca y est, la première partie de la récolte de miel est lancée, le colza (champs de fleurs jaunes) étant présent près du Rucher Parrainage.

 

Le nectar de colza que les abeilles rapporte à la ruche cristallise rapidement dans les petites alvéoles créés par les abeilles dans les hausses de la ruche (étage), nous avons appris avec les années à anticiper ce problème qui fait des dégâts lorsqu'on veut faire sortir le miel des alvéoles  (le miel n'est plus liquide, il est déjà dur dans la ruche).

 

C'est donc la troisième année que nous effectuons la récolte de printemps en deux temps, une première fois assez tôt pour que le miel soit toujours liquide dans la ruche, et une deuxième fois quinze jours plus tard pour laisser le temps aux abeilles d'aller voir le maximum de fleurs pendant les beaux jours de printemps.

 

Et nous avons bien fait cette année de nouveau, il a fait très beau et nous allons chercher le miel avant que la pluie arrive.

 

6 hausses avaient été posées depuis la mi-avril, 4 ruches avaient une hausse dessus, et 1 ruche avait 2 hausses car il y avait beaucoup d'abeilles dans la ruche qui travaillaient très bien et rapportaient beaucoup de nectar de fleurs.

 

La hausse marron claire la plus haute de la pile est celle de la Ruche de Léontine, les abeilles y avait rapporté beaucoup de nectar qu'elles ont transformé en miel dedans. Nous avons pris la hausse et remis une autre hausse sans miel à la place, pour que les abeilles de la ruche continuent bien de travailler et d'aller butiner les fleurs pour rapporter du nectar et du pollen jusqu'au 15 mai environ.

Colis de Printemps 2021

 

Informations sur le spray à la Propolis présent dans le colis de printemps.

 

Qu'est ce que la propolis?

Les abeilles butineuses récoltent la résine des bourgeons sur les jeunes tiges à l’aide de leurs langues et de leurs mandibules. Elles forment ainsi des gouttes de propolis qu’elles ramènent à la ruche dans de petites corbeilles qu’elles possèdent sur les pattes arrières. L’abeille utilise cette pâte pour boucher tous les petits trous qui pourraient laisser entrer de l'air dans la ruche. Elle sert aussi à momifier les corps des bêtes ou petits animaux (papillons, souris,...) qui auraient réussi à rentrer dans la ruche et voudraient manger les réserves de miel.

 

Une amie du grand père de Fabien nous prépare tous les ans, à l'aide de la propolis que nous récupérons sur nos ruches après chaque récolte, une préparation de ses soins afin d'en utiliser tous les bienfaits par voie buccale. Et ils sont nombreux :

- éliminer et soulager les problèmes bucco - dentaires,

- renforcer le système immunitaire

- accompagner la guérison, le plus précocement possible, des petits maux de gorge ou de nez. Il vous suffira aux premiers symptômes d'effectuer quelques pulvérisations par jour, dans l'optique de réduire la douleur ou l'inflammation.

- ... nous vous conseillons vivement de vous pencher sur le sujet !

Les informations sont à titre informatif et ne sont pas destinées à remplacer les conseils ou les prescriptions médicales. Les bienfaits peuvent varier en fonction de votre âge, de votre métabolisme, de votre état de santé et de votre mode de vie. Si vous présentez déjà des allergies, effectuer un test avant d'utiliser la propolis sur le long cours.

Lundi 31 mai - Ensoleillé - 23 degrés

 

Oh la jolie reine !

 

Ce n'est malheureusement pas la reine de la ruche de Léontine, mais je compte bien sur votre aide pour trouver la reine lors de la visite du rucher le 4 juillet prochain ! 

 

Cette photo est donc pour s'entrainer à différencier la reine des autres abeilles.

 

Sur Instagram, vous trouverez aussi 3 photos sur notre compte de la Miellerie pour aiguiser vos yeux à trouver une reine parmi de nombreuses abeilles.

 

J'espère aussi que les petits cadeaux dans le colis de printemps vous ont fait plaisir ! Il va y avoir de beaux anniversaires à fêter bientôt !

 

ici, les abeilles attendent vivement que toutes les fleurs d'été éclosent pour pouvoir de nouveau se gaver de bon nectar et de pollen. Entre la mi-mai et la mi-juin, il y a toujours une période où les fleurs de printemps ont fané, et où il y peu de fleurs mellifères d'été à l'horizon. Plus qu'une dizaine de jours, avec, on croise les doigts pour, du soleil, du soleil et... DU SOLEIL !

Dès que vous aurez décidé ensemble, vous pourrez nous envoyer (en cliquant sur le bouton "Des questions ?") le prénom que vous aurez choisi pour la reine de la ruche. Vous pouvez aussi nous envoyer les réponses aux petites questions posées dans les textes et toutes vos questions sur ce qu'on vous a expliqué.

Date de visite du rucher :


À partager avec votre famille et/ou vos ami(e)s !